Focus on

Dans mon premier « Focus On » j’aimerais vous présenter un auteur/illustrateur que j’affectionne tout particulièrement et les coups de cœur que j’ai eu pour certains de ses albums.

L’auteur :

Afficher l'image d'origineOlivier Tallec est né en Bretagne en 1970, Il a suivi des cours à l’École supérieure des arts appliqués Duperré. Il voyage en Asie, puis au Brésil, à Madagascar, au Chili… puis travaille comme graphiste dans la publicité. Il est aujourd’hui illustrateur pour la presse (« Libération », « Elle », « Les Inrockuptibles ») et a signé plus de cinquante albums pour la jeunesse.

 

Son oeuvre :

Qui quoi qui

J’ai eu un coup de coeur pour Olivier Tallec par le biais de l’album Qui quoi qui. Je suis tombé amoureuse de cet album remplit d’humour, de tendresse. Comme vous pouvez le voir, chaque double page présente plusieurs personnages. Une question est posée au lecteur : Qui est amoureux ? Qui a joué avec le chat ?  Qui fait une mauvaise blague ? Qui a mangé toute la confiture ?…
Un jeu d’observation où l’enfant doit deviner « qui à fait quoi ». Tous les personnages sont uniques et tellement drôles. Olivier Tallec a le don pour faire des expressions du visage assez incroyables qui me font rire à chaque fois ! .

Afficher l'image d'origine
Qui quoi qui, 2014, Actes Sud Junior, 12 €

Un album à regarder en famille pour rire et découvrir ensemble !

Et, cette année, il a sorti Qui quoi Où. Toujours dans la même lignée que « Qui quoi qui », mais cette fois-ci c’est plus un jeu de devinettes. Sur la page du haut il y a une situation comme dans l’image ci-dessous, il y a un personnage qui se regarde dans le miroir. Sur la page du bas se trouve des propositions de personnages et l’on doit trouver quel personnage se cache dans la page du haut.

Afficher l'image d'origine
Qui quoi où, Actes Sud Junior, 2015, 12 €

 

La croûte 

J’aimerais également vous parlez de l’album La croûte. Un livre tout simplement bouleversant ! Une collaboration avec l’excellente Charlotte Moundlic. Le sujet (si bien emmener) est rare, c’était donc important pour moi de vous en parler. La première page nous plonge directement dedans  :

« Maman est morte ce matin.
Ce n’était pas vraiment ce matin,
papa a dit que c’était pendant la nuit
mais moi , je dormais pendant la nuit,
alors ça ne change rien.
Pour moi, elle est morte ce matin ».

Oui… ça met une claque, je vous l’accorde. Mais ce genre d’album est nécessaire et réellement utile pour aborder le thème du deuil, de la perte de la mère, avec un enfant.

la_croute06
La croûte, Père Castor, 2009, 10,50 €

Ce petit garçon va passer par beaucoup d’étapes, la colère, la tristesse, le désarroi, mais également la difficulté d’apprendre à vivre à deux plutôt qu’à trois.

Alors pourquoi le titre « La croûte » ? Parce qu’après une chute ce petit garçon va saigner et une croûte va se former. Et à chaque fois qu’il va gratter cette croûte et que le sang va couler il va entendre la voix de sa mère qui lui dit :

« C’est rien, mon petit bonhomme, tu es si beau
qu’il ne peut rien t’arriver de moche.
Tu es si fort que rien ne peut te faire du mal »

Afficher l'image d'origine

 

Alors il va continuer à gratter sa croûte pour continuer à entendre la voix de sa mère. Mais au bout d’un moment, et bien sans qu’il ne s’en rende compte, sa blessure va cicatriser. Une très jolie analogie entre sa blessure et le deuil qu’il est entrain de faire.  Il existe une réelle harmonie entre le texte de Charlotte et le illustrations d’Olivier, tous ces tons de rouge nous aident à nous mettre dans l’état d’esprit de ce petit garçon en deuil.

 

Jérôme par coeur 

Je vais vous présenter un autre album en collaboration. Cette fois-ci c’est avec l’auteur Thomas Scotto, qui est un immense auteur qu’il faut absolument découvrir !

Cet album nous parle de l’amitié entre deux garçons. Mais pas de l’amitié que l’on peut voir d’habitude, pas de rivalité ni de bagarre, mais bel et bien de l’amitié sensible qui ne se range pas dans une case. 

Afficher l'image d'origine
Jérôme par coeur, Actes Sud Junior, 2009, 14 €

Un texte d’une immense intelligence porté par des illustrations tout en douceur qui vous feront voir l’amitié d’une autre manière ! Merci Olivier et Thomas de montrer au monde entier que l’amitié entre garçons peut être différente de celle que cultive notre société ! 

 

Louis Ier

Louis le mouton était un mouton comme les autres, jusqu’au jour où le vent lui déposa aux pattes, une couronne. Alors Louis le mouton devint Louis Ier, roi des moutons ! Aussitôt il décida qu’il lui fallait un spectre, un trône, que pour s’occuper il fallait chasser le lion…Jusqu’au jour où le vent…

vignette-louis-jpg
Louis Ier, roi des moutons, 2014, 15,80 €

Les illustrations se présentent un peu comme des peintures de grands maîtres qui représenteraient la vie quotidienne d’un roi tel que Louis XIV.  Les couleurs lumineuses, les grands paysages apportent énormément à cet album plein d’humour.

613872b13afeacd058fba7b04fdeec23

 –

 –

Ce nouveau rendez-vous me permet de vous présenter des auteurs, editeurs, collection etc.. qui me tiennent à coeur et dont j’ai vraiment envie de vous parler.

Voila le premier de ce nouveau rendez-vous, j’espère qu’il vous aura plus, n’hésitez pas à me le dire dans les commentaires.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités