[Chronique express] Embardée – Christophe Léon

rating-3-star

Afficher l'image d'origine

Titre : Embardée

Auteur : Christophe Léon

Éditeur : La Joie de lire

Collection : Encrage

Date de parution : Mars 2015

Nombre de pages : 100 pages

Prix : 13 €

Résumé : George et Phil habitent à Paris. Ce sont des plasticiens reconnus. Ils sont mariés et papas de Gabrielle. Leur vie est douce. Jusqu’à ce jour où tout bascule : ghetto, losange rose, interdictions, laissez-passer… Christophe Léon imagine un futur dans lequel règne l’intolérance, la violence et la peur. Un futur qui nous ramène vers un passé pas si lointain…

– T’es trop pessimiste, objecte Phil. Nous ne sommes pas dans la France de 1940, tout de même !
– Non, et c’est pire ! Aujourd’hui, nous voyons l’Histoire se répéter et personne ne lève le petit doigt.

Un roman d’anticipation un peu caricatural, mais qui l’est pour une bonne raison : nous montrer que tout ceci est déjà arrivé mais que cela peut se reproduire à tout moment si nous ne changeons pas notre vision du monde ou si nous ne faisons pas plus attention.

Une thématique forte malheureusement encore nécessaire pour essayer de faire changer les mentalités. Christophe Léon pousse clairement un coup de gueule contre la montée du FN, qui, comme nous montre ce roman, est facilement comparable à la montée du nazisme à une certaine époque. Il nous montre à quel point cela serait facile de retomber dans cette exclusion d’une partie de la population si nous n’apprenons pas à ne plus avoir peur de ce que nous ne connaissons pas et si nous ne sommes pas plus tolérants les uns envers les autres.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s