Blog – Jean-Philippe Blondel

Afficher l'image d'origine

Titre : Blog

Auteur : Jean-Philippe Blondel

Éditeur : Actes Sud junior

Collection : Romans ado

Date de parution : Mars 2010

Nombre de pages : 114 pages

Prix : 10,50 €

Résumé : Révolté par cette trahison, par ce  » viol virtuel « , le narrateur décide de ne plus adresser la parole à son père. Pour se racheter, ce dernier lui fait un don… une plongée dans le passé qui ne sera pas sans conséquence.

C’est sûrement ça, grandir – abandonner petit à petit tous les attributs qui font de toi un des pions de ta génération pour aller plus profond et découvrir ce qui fait de toi un être unique. Aller vers l’individualisation, et non vers l’individualisme.

Le narrateur a été victime d’un « viol virtuel », son père a lu son blog. Pour lui, c’est un trahison, une intrusion dans sa vie privée qu’il compte bien faire payer à son père en ne lui adressant plus la parole. Mais voilà qu’une nuit, son père dépose devant la porte de sa chambre un carton tout poussiéreux. A l’intérieur : des photos et surtout des journaux intimes. Et c’est à travers ces journaux intimes que le narrateur va découvrir des choses étonnantes sur son père qui vont le faire mûrir et voir la vie, et surtout son père, différemment.

Ce que je trouve étonnant dans ce livre, c’est qu’en si peu de pages (114 pages exactement) l’auteur arrive à faire évoluer son personnage rapidement sans pour autant que cela paraisse irréaliste ou surjouer. Sa façon de penser évolue réellement et de façon très naturelle.

Les adolescents ne sont pas pris pour des idiots écervelés qui ne pensent qu’à leur petite personne. Jean-Philippe Blondel montre que les ados ont de vraies réflexions (même si elles ne sont pas toujours comprises par les adultes).

C’est pour ça aussi, le blog. J’en suis conscient. Pour conserver. Parce que j’ai peur que tout ne nous échappe. Ne nous file entre les doigts. Et qu’un jour, nous nous retournions et que nous nous apercevions soudain que nous évoluons au milieu d’un désert et que le point de départ, notre oasis, est inatteignable désormais.

Il y a également une réflexion sur le danger d’internet, celui d’être lu par beaucoup de personnes différentes (y compris ses parents) et que l’on ne sait jamais qui lit ou non ce que l’on écrit. 

Un livre avec une très belle écriture qui invite à la réflexion sur des sujets assez divers. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s