rating-1-star

Titre : Le ciel est immense

Auteur : Marie-Sabine Roger

Éditeur : Pocket

Date de parution : Janvier 2016

Nombre de pages : 121 pages

Prix : 5,40 €

Résumé : Elle a échoué à l’hôtel de la Plage comme portée par la dernière marée. Et le ressac l’a laissée là, coquille vide. Souffrir, c’est vivre encore, peut-être. Cette vie-là, elle n’en veut plus. Partir sur une dernière peine de coeur, prisonnière de ses non- dits, de ses pudeurs. Mais voilà qu’un gamin la surprend dans sa dernière intimité. Tout est à refaire. Chaque jour, il revient, ce Petit Prince qui l’apprivoise.
Ses questions l’obligent, malgré elle, à revisiter sa vie. Et avec lui, passe l’envie. Ou plutôt, revient. L’envie de peindre un soleil couchant sur la surface même de l’océan. L’envie du bonheur.

Il y a des absences qui prennent trop de place.

Ce livre raconte l’histoire d’une femme qui a décidé de mettre fin à ses jours dans l’océan à l’âge de 59 ans. Mais un petit garçon va venir et la bouleversée.

Je ne peux pas vous en dire trop sans vous spoiler, mais je pense que rien qu’avec le résume vous voyez où le livre se dirige. J’ai trouvé ça extrêmement prévisible. Même si, je pense, l’auteur ne recherche pas le suspense dans son livre, j’ai trouvé ça dommage que l’on devine aussi vite la fin.

Je trouve l’écriture trop fournie par rapport au fond de l’histoire, ce qui ralenti beaucoup le rythme du livre. Elle n’est pas fournie dans le sens : longues phrases, puisque dans ce livre les phrases sont assez courtes, mais plus dans le vocabulaire et l’étendue de la réflexion. J’ai eu le sentiments de lire des phrases « poétiques » juste pour lire des phrases « poétiques », je les ai trouvés floues et vides. L’auteure a voulu faire un livre spirituelle sur le but de la vie mais j’ai trouvé (pour ma part) qu’elle était totalement passé à côté. Je n’ai pas trouvé beaucoup d’intérêt à lire ce livre. Il y a des passages que j’étais obligé de relire plusieurs fois tant le manque de fluidité était important.

Un livre abstrait qui ne m’a suscité aucune émotion. On ne s’attache pas aux personnages et, pour ma part, dans ce genre de livre, c’est indispensable.

C’est la première fois que j’ai un avis aussi négatif sur mon blog mais là je n’arrive pas à trouver quelque chose qui me fasse aimer un tant soit peu ce livre. C’est dommage il manque vraiment de substance. Trop superficiel pour moi, il aurait mérité d’être plus approfondi.

Vous avez lu ce livre ? Peut-être l’avez vous apprécié, je serais heureuse de lire votre avis. 

Publicités