Les 10 livres… thrillers

532447956

Je vous retrouve aujourd’hui avec une nouvelle catégorie d’articles. J’ai décidé de faire une sorte de top 10 sur des livres qui traitent de sujets divers et variés tel que le harcèlement, les livres érotiques ou encore les livres sur la seconde guerre mondiale. Suivant mes envies du moment, afin de vous faire découvrir 10 livres sur un même sujet.

On commence aujourd’hui par un sujet pas très original mais que j’affectionne particulièrement : les thrillers. J’en dévore depuis des années. Dès que je ne sais pas quoi lire je me penche vers ce genre. Avec les années je suis devenue assez exigeante. Je vous présente donc les 10 meilleurs thrillers que j’ai pu lire jusqu’à maintenant.

Le Chuchoteur – Donato Carrisi

Afficher l'image d'origineCinq petites filles ont disparu. Cinq petites fosses ont été creusées dans la clairière. Au fond de chacune, un petit bras, le gauche.
Depuis le début de l’enquête, le criminologue Goran Gavilla et son équipe ont l’impression d’être manipulés. Chaque découverte macabre les oriente vers un assassin différent. Lorsqu’ils découvrent un sixième bras, appartenant à une victime inconnue, ils appellent en renfort Milla Vasquez, experte en affaires d’enlèvement. Dans le huis clos d’un appartement, Gavila et ses agents vont échafauder une théorie à laquelle nul ne veut croire…

Je n’aurai pas pu faire un top 10 des thrillers sans mettre Le chuchoteur dedans. C’est un des meilleurs livres que j’ai pu lire, et c’est incontestablement le meilleur thriller à ce jour pour moi. Tout est réuni : une intrigue à couper le souffle, une narration incroyable, des personnages attachants mais très complexes. Je n’ai jamais vu un livre avec autant de suspense et qui m’a autant berné. Je me suis fait avoir du début à la fin. C’est LE livre que je recommande dès que l’on me dit « tu n’aurais pas un livre à me proposer ». Et petit bonus : il y a une suite ! qui se nomme l’Ecorchée et que je vous recommande également. 

Dans les bois – Harlan Coben

Afficher l'image d'origineÉté 1985 ? New Jersey
Paul Copeland est animateur d’un camp de vacances à la lisière des bois. Une nuit, entraîné par sa petite amie, il abandonne la garde du campement. Quatre jeunes en profitent pour s’éclipser, dont sa soeur, Camille.
On ne les reverra plus. Seuls deux corps seront retrouvés. On attribuera la mort des ados à un tueur en série qui sévissait dans la région.
Vingt ans plus tard Paul est devenu procureur. Alors qu’il plaide dans une affaire de viol, il est appelé à identifier un corps. Stupéfait, il reconnaît formellement Gil Perez, un des disparus. Pourquoi les parents de Gil s’obstinent-ils à nier son identité ? Et si Gil a été en vie tout ce temps, se pourrait-il que Camille le soit aujourd’hui ?
Bien décidé à faire la lumière sur le drame qui n’a jamais cessé de le ronger, Paul va replonger dans les souvenirs de cette terrible nuit…

Un thriller haletant que j’ai lu en une nuit sans pouvoir décrocher les yeux du livre. Tout est parfaitement ficellé, aucune incohérence. Une dénouement à couper le souffle. Je n’ai pas lu énormément de livre d’Harlan Coben mais je les ai appréciés à chaque fois. En parlant d’Harlan Coben, ça me permet de vous conseillé la série The Five qui est écrite par cet auteur (c’est bien un scénario et non une série tirée d’un de ses livres). Une très bonne série avec peu d’épisodes mais assez pour créer un suspense incroyable. 

Les apparences – Gillian Flynn

Résultat de recherche d'images pour "les apparences gillian flynn"Amy et Nick forment en apparence un couple modèle. Victimes de la crise financière, ils ont quitté Manhattan pour s’installer dans le Missouri. Un jour, Amy disparaît et leur maison est saccagée. L’enquête policière prend vite une tournure inattendue : petits secrets entre époux et trahisons sans importance de la vie conjugale font de Nick le suspect idéal. Alors qu’il essaie lui aussi de retrouver Amy, il découvre qu’elle dissimulait beaucoup de choses, certaines sans gravité, d’autres plus inquiétantes.

Fan de suspense ? Vous aimez vous faire berner du début à la fin ? Alors ce livre est fait pour vous. Une écriture incroyable qui sait manipuler le lecteur avec finesse. Tout est parfaitement construit, jusque dans les moindres détails. Vous en avez sûrement entendu parler puisque ce livre a été adapté au cinéma sous le nom « Gone girl ». 

Les morsures de l’ombre – Karine Giebbel

Afficher l'image d'origineElle est belle, attirante, disponible. Il n’a pas hésité à la suivre pour prendre un dernier verre. A présent il est seul, dans une cave, enfermé dans une cage. Isolé. Sa seule compagnie ? Sa séductrice et son bourreau. Et elle a décidé de faire durer son plaisir très longtemps. De le faire souffrir lentement. Pourquoi lui ? Dans ce bras de fer rien n’est dû au hasard. Et la frontière entre tortionnaire et victime est bien mince…

Un livre où la tension est palpable à chaque page grace au style percutant de Karine Giebbel. Nous sommes entouré d’une atmosphère angoissante tout du long. La fin m’a donné des sueurs froides et j’en suis restée bouche bée. C’est le premier livre que j’ai lu d’elle et j’en ai découvert d’autres par la suite qui sont tout aussi incroyable. Une grande dame dans cet art ! 

Carnages – Maxime Chattam

Afficher l'image d'origineHarlem Est. 18 novembre. 8h28.
Ils sont tous là, dans le hall de l’entrée du lycée. Plus que quelques minutes avant le début des cours. Parmi les élèves, un adolescent prépare son arme. Le carnage peut commencer…
Quand l’inspecteur Lamar Gallineo arrive sur les lieux, c’est pour découvrir le cadavre du tueur qui a retourné son arme contre lui. L’affaire dépasse rapidement le fait divers : de nouvelles tueries ont lieu dans d’autres établissements.
Lamar doit à tout prix enrayer cette macabre épidémie. Mais les apparences sont trompeuses. Toujours.

Un livre très court mais très abouti. On pense toujours qu’il faut un pavé pour faire un thriller puisqu’il faut installer l’intrigue, faire monter le suspense. Et bien non, en 93 pages, Maxime Chattam nous embarque dans son histoire, avec du suspense et tout ce qui est nécessaire pour un bon thriller. Le seul bémol c’est que j’ai beaucoup aimé l’enquêteur et que l’on n’en profite pas assez. J’aimerais beaucoup que Maxime Chattam écrive un autre livre avec ce personnage.

Le repentir – Laurent Bettoni

Dernier week-end de juin. Par un message téléphonique, Alice Laroche prévient son mari, Stéphane, qu’elle a décidé de le quitter et qu’elle passe deux jours avec un autre homme. Elle lui promet aussi qu’ils auront une explication lorsqu’elle reviendra pour emporter ses affaires. Mais Alice ne rentrera jamais de cette escapade amoureuse. Elle disparaît purement et simplement de la surface de la Terre. Les mois s’écoulent. Lassé par l’inefficacité de la police, Stéphane Laroche débarque au Quai des Orfèvres pour faire un esclandre. La Crime se résout alors à mettre sur le coup Noé Mancini, dont c’est la première mission, et dont les méthodes d’analyste comportementale sont loin de remporter l’unanimité dans l’équipe. Alors que Mancini explore le passé d’Alice, Laroche, lui, recherche l’amant de sa femme. Ce duo inexpérimenté peut-il s’en sortir, et à quel prix, dans ce jeu de pistes, d’abord divergentes puis qui finiront par se croiser, quelque part entre l’enfer et… l’enfer ?

Comme tous les thriller dans cette liste, il y a évidemment du suspense. Mais également deux personnages très attachants qui donne encore plus de consistance au livre. Je ne peux pas en dire beaucoup mis à part : Lisez-le ! Ce qu’il y a de bien dans ce genre littéraire qu’est le thriller, c’est que lorsqu’il est maîtrisé par l’auteur, comme c’est la cas ici, il nous est impossible de lâcher le livre.

La fille dans le brouillard – Donato Carrisi

Afficher l'image d'origineDans un village des Alpes italiennes, une jeune femme est enlevée. Le très médiatisé commissaire Vogel est chargé de l’enquête. Mais lorsqu’il comprend qu’il ne peut résoudre l’affaire, et pour ne pas être ridiculisé, il décide de créer son coupable idéal et accuse à l’aide de preuves falsifiées, le professeur de l’école du village.

Oui je sais, j’ai mis deux fois le même auteur. Au début je ne voulais pas mais Donato Carrisi écrit de telles merveilles qu’il est impossible de ne présenter qu’un livre dans un Top 10 sur les thrillers. Dans celui là Donato Carrisi nous fais un roman en poupée russe. Je n’ai pas envie de vous en dire plus sans prendre le risque de vous gâcher le plaisir de ce petit bijou. 

Inferno – Dan Brown

Résultat de recherche d'images pour "inferno dan brown"Robert Langdon, professeur de symbologie à Harvard, se réveille en pleine nuit à l’hôpital. Désorienté, blessé à la tête, il n’a aucun souvenir des dernières trente-six heures. Pourquoi se retrouve-t-il à Florence ? D’où vient cet objet macabre que les médecins ont découvert dans ses affaires ? Quand son monde vire brutalement au cauchemar, Langdon décide de s’enfuir avec une jeune femme, Sienna Brooks. Rapidement, Langdon comprend qu’il est en possession d’un message codé, créé par un éminent scientifique qui a consacré sa vie à éviter la fin du monde, une obsession qui n’a d’égale que sa passion pour « Inferno », le grand poème épique de Dante. Pris dans une course contre la montre, Langdon et Sienna font tout pour retrouver l’ultime création du scientifique, véritable bombe à retardement, dont personne ne sait si elle va améliorer la vie sur terre ou la détruire…

Un thriller ésotérique qui ne laisse pas de répit. J’ai adoré toutes les aventures du professeur Langdon. Même si le style d’écriture est répétitif et sans plus grand chose d’original, j’ai trouvé l’intrigue très bien faite et les questions soulevés sont très intéressantes. Ce livre à d’ailleurs été adapté au cinéma en 2016.

La princesse des glaces – Camilla Läckberg

Résultat de recherche d'images pour "la princesse des glaces"Erica Falck, trentenaire installée dans une petite ville paisible de la côte ouest suédoise où elle écrit des biographies, découvre le cadavre aux poignets tailladés d’une amie d’enfance dans une baignoire d’eau gelée. Impliquée malgré elle dans l’enquête, Erica est vite convaincue qu’il ne s’agit pas d’un suicide. Sur ce point, et sur beaucoup d’autres, l’inspecteur Patrik Hedstrôm, amoureux transi, la rejoint. Stimulée par cette flamme naissante, Erica se lance à la conquête de la vérité et met au jour, dans la petite société provinciale qu’elle croyait bien connaître, des secrets détestables. Bientôt, on retrouve le corps d’un peintre clochard, encore une mise en scène de suicide…

Un thriller au rythme lent mais envoûtant. Un suspense qui vous garde en haleine. Des personnages nombreux mais complexes qui vous entraînent d’autant plus dans ce roman. On ne veut pas le lâcher jusqu’à la dernière ligne. Je vais m’empresser de lire la suite, puisque ce livre fait partie d’une série avec le même personnage, Erica Falk, et je suis impatiente de voir où l’auteur va encore emmener notre jeune et jolie « enquêtrice » suédoise. 

Nous allons mourir ce soir – Gillian Flynn

Afficher l'image d'origineAprès une enfance difficile, la narratrice anonyme devient travailleuse du sexe. Des années d’expériences ont développé chez elle un véritable don pour décrypter la psychologie de ses interlocuteurs, leurs intentions et leurs envies. Aussi lui arrive-t-il de donner des conseils à des âmes en peine. Lorsqu’elle rencontre Susan Burke, une femme aisée aux prises avec une situation dramatique, elle lui propose de l’aider. Susan et sa famille ont emménagé à Carterhook Manor, une vieille demeure inquiétante, marquée par une violente histoire vieille de cent ans. Sur place, la narratrice rencontre Miles, le beau-fils de sa cliente, un adolescent au comportement étrange et glaçant. Saura-t-elle découvrir toute la vérité sur Carterhook Manor et la famille qui l’habite désormais ?

Encore un auteur que j’ai déjà présenté mais que voulez-vous, ils sont tellement bons dans leur domaine qu’on ne peut que s’incliner. Je vous propose une nouvelle pour clôturer ce premier rendez-vous des 10 livres. Comme pour Carnages, Gillian Flynn nous prouve qu’un bon thriller n’est pas forcément un livre épais. Elle arrive en quelques phrases à caractériser ses personnages, ce qui, je trouve, n’est pas un art dans lequel excelle tous les auteurs. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé le personnage principal. Et comme toujours, le dénouement nous surprend. Se lit en très peu de temps, je dirais même : malheureusement. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s